You must enable JavaScript to see this text.

L’histoire des tresses : une technique de coiffure ancestrale

Jadis, les tresses avaient une grande signification aux yeux des différentes cultures africaines.

L’histoire des tresses commence à la préhistoire suite à la découverte de statuette portant des tresses. Plus tard, d’autres statuettes datant de l’Antiquité sont retrouvées en Égypte notamment, une époque où les tresses étaient synonyme de coquetteries et de luxe chez les femmes égyptiennes.

Les tresses, l’expression d’une identité

Elles étaient le miroir de l’identité d’une personne. Une coiffure originale exprime l’âge, une personnalité, le statut social, mais aussi des évènements de vie, par exemple un mariage ou un enterrement. Ces styles de coiffure élaborés exigeaient des heures, voire des jours de préparation et la coiffure était une activité qui permettait de renforcer les liens au sein des membres de la communauté. Tresser les cheveux d’une autre personne était non seulement un service social, mais aussi un rituel.

Une signification différente entre les hommes et les femmes

Symbole de séduction et de beauté pour la Femme, chez l’homme, elles étaient davantage synonyme de force. Leurs significations variaient en fonction des cultures : chinoise et amérindienne par exemple.

Le tressage, un moyen de survie durant l’esclavage

Durant la période de l’esclavage, elles devinrent un véritable outil de survie pour les esclaves. En effet, elles servaient à éviter la famine au temps du marronnage. Les esclaves se servaient de leurs coiffures pour dissimuler des graines de riz à travers les branches de la tresse. Pour les autres achetés au marché aux esclaves, les marchands leur rasaient le crâne afin de leur faire oublier petit à petit leur identité.

De nombreux noirs arboraient des tresses à la fois pour rester en contact avec leur héritage, mais aussi pour affirmer leur indépendance.

Les tresses, la coiffure tendance des années 70

Des années s’écoulèrent et c’est avec l’avènement du mouvement « Black is beautiful » dans les 70 que le tressage à de nouveau le vent en poupe, en grande partie grâce aux militants noirs. Il n’était plus question de tendance, mais bien de réappropriation des cultures natives des afro-américains : les tresses font partie de l’histoire et de la culture noire, les porter, c’est honorer cet héritage culturel.

La démocratisation des tresses avec le succès du Rnb

Plus récemment, les tresses ont été fortement re-popularisées dans les années 90-2000. Elles connaissent un nouveau souffle à cette époque où les stars de RnB les portaient massivement et arboraient des styles plus originaux et esthétiques les uns que les autres. 

L’histoire du tressage est donc pleine de richesse et aujourd’hui il s’agit d’un style de coiffure qui tend à se démocratiser au-delà même de la communauté noire. 

En plus, d’être un moyen de styliser les cheveux, les tresses, ont aussi le rôle de bouclier de protection contre les agressions extérieures pour les cheveux crépus.

Découvrez-en plus sur les coiffures ancestrales avec notre article sur les coiffures himba.

Restez informé

Nos actualités en avant-première.
Découvrez les conseils et les offres exclusives Les Ateliers Crépus une fois par semaine.

Découvrez la routine
adaptée
pour vous !

D’autres articles qui vous plaîront

Laisser un commentaire

X